L’entraînement fonctionnel, qu’est-ce que c’est et pour quelles raisons dois-tu le pratiquer

Pratique l'entrainement fonctionnel pour une vie en meilleure santé

Tu en as peut-être déjà entendu parlé sous le nom de « functional training » et tu souhaites en savoir plus sur l’entraînement fonctionnel et comment le pratiquer ? La suite de l’article va sans doute t’intéresser.

Il faut savoir que même si l’entraînement fonctionnel présente de nombreux avantages par rapport à d’autres types d’entraînement, ce n’est pas un entraînement miracle. Tu ne vas donc pas perdre 3kg de graisse par semaine, ni devenir aussi musclé qu’un bodybuilder et encore moins conserver ta masse musculaire en restant assis sur le canapé.

Différents types d’entraînements

Avant de t’expliquer ce qu’est l’entraînement fonctionnel, voyons d’abord l’entraînement analytique. Pour comprendre ce qu’est l’entraînement analytique, prenons un exemple. Une personne qui effectue des développés couchés à la barre allongée sur un banc utilise l’entraînement analytique. La technique analytique consiste en un entraînement classique ou en isolation en décomposant le corps en groupe musculaire (pecs, biceps, dos, triceps, etc.).

L’entraînement fonctionnel se concentre sur les chaînes musculaires et les muscles posturaux, plutôt que sur des mouvements isolés. Les avantages de ce type d’entraînement sont nombreux : l’exercice effectué nécessite plus de muscles, le mouvement est généralement amélioré, ainsi que la posture, la coordination et même la force.

Par conséquent, les mouvements effectués par le corps pendant l’entraînement fonctionnel sont plus naturels, car ils sont plus proches des mouvements effectués dans la vie quotidienne. Ces mouvements sont globaux et prennent en compte la gravité tout en impliquant plusieurs groupes musculaires.

Un des gros avantages de l’entraînement fonctionnel réside dans l’utilisation de certains équipements spécifiques (swiss ball, core board, etc.) afin d’améliorer la proprioception et de solliciter les muscles profonds qui sont généralement peu entraînés en musculation classique. Ce type d’entraînement vise également à renforcer le core pour rendre le corps plus fort et plus stable.

Entraîne le mouvement, pas le muscle

Paul Check, l’un des leaders mondiaux dans le domaine de l’entraînement fonctionnel a dit « train the mouvement, not the muscle », qui signifie en français « entraîne le mouvement, pas le muscle ».

Concrètement, l’entraînement par isolation n’a de réelle nécessité que si tu es un athlète professionnel afin d’optimiser au maximum chacun de tes muscles. Il est également utilisé pour la récupération en cas de blessure ou d’immobilisation longue.

L’entraînement fonctionnel vise à augmenter le potentiel d’un corps sain. Les mouvements produits peuvent se distinguer ainsi : se baisser, pousser, tirer, sauter, attraper, lancer. Le principe même du functional training réside dans le choix du niveau de l’exercice.

Il existe deux stratégies possibles qui peuvent être mises en place pour l’entraînement fonctionnel.

#01 : Analyser les fonctions dont tu as besoin afin d’atteindre tes objectifs et de te créer un programme spécifique visant à améliorer les fonctionnalités nécessaires. Par exemple, tu joues au basket et tu aimerais améliorer ta détente (saut).

#02 : Analyser toutes les fonctionnalités que tu utilises (se baisser, courir, sauter, tirer, etc.) afin de les entraîner dans leur globalité tout en mettant l’accent sur celles qui te font le plus défaut.  L’entraînement fonctionnel vise à améliorer également ta santé. Ainsi, si tu es une personne sédentaire ou l’effort le plus conséquent de ta journée consiste à aller de ton bureau a ta voiture et inversement, il va falloir que tu mettes en place un entraînement fonctionnel par rapport à ta santé et non à tes besoins pour marcher du bureau à la voiture.

Pour quelles raisons dois-tu pratiquer l’entraînement fonctionnel ?

Entrainement fonctionnel et harmonie du corps

Je t’ai déjà donné quelques raisons pour lesquels tu devrais pratiquer l’entraînement fonctionnel, à savoir l’amélioration de tes performances sportives et physiques, le renforcement de ton core, l’amélioration de ta proprioception. Cependant, il existe bien d’autres avantages à pratiquer ce type d’entraînement plutôt qu’un entraînement classique.

L’harmonie du corps : Celui-ci est l’une des raisons pour lesquelles j’ai arrêté la salle de sport et je me suis mis à l’entraînement au poids de corps. L’avantage certain de l’entraînement fonctionnel est qu’il permet de renforcer chaque groupe musculaire suivant nos besoins réels.

Améliorer sa santé : Si tu nous suis depuis un moment, tu dois savoir que nous prônons avant tout le sport santé.  L’entraînement fonctionnel va dans ce sens et peut même te permettre de pratiquer des activités qui te semblaient impossibles avant.

En y réfléchissant un minimum, à quel moment tu auras besoin d’être allongé sur le dos et de soulever une centaine de kilos ? Sans doute jamais, ou si tu n’as vraiment pas de chance, si un jour tu te trouves pris dans un effondrement. Par contre, il est plus probable que tu aies un jour besoin de déplacer un meuble en passant par un escalier un peu trop petit qui t’obligera également à pivoter dans plusieurs directions. C’est en cela que l’entraînement fonctionnel est utile.

Améliorer sa vie quotidienne : Entraîner sa mobilité et son corps de façon fonctionnelle aujourd’hui permet de garder sa mobilité aujourd’hui comme demain et d’améliorer sa vie au quotidien. Fini la perte des bénéfices d’un entraînement long et difficile en salle de sport lors de l’arrêt de celui-ci. Lorsque tu t’entraînes en fonctionnel, les bénéfices obtenus sont à la fois plus efficaces et durables.

Être plus fort : On pourrait facilement penser que l’entraînement analytique nous rend plus forts. En effet, on se concentre sur un muscle à la fois afin de le fortifier au maximum. Cependant, n’est-il pas vrai que nous sommes plus fort à plusieurs plutôt que seul ? Le corps fonctionne également de la même façon. Lorsque les muscles travaillent en coordination pendant un mouvement, ils permettent de développer une force globale supérieure à ce que peut donner l’isolation d’un muscle.

Protéger son corps : Le corps peut être composé en deux couches. Une couche profonde qui permet de soutenir le corps au niveau des postures et une couche superficielle qui est utile à la production de mouvements. Lorsqu’un corps est inactif en passant beaucoup de temps en position assise ou allongée, la couche de maintien est comme à l’abandon, elle devient donc de plus en plus fragile. C’est pour cette raison que plus on est inactif, et plus on a du mal à réaliser des actions simples du quotidien. L’entraînement fonctionnel oblige de par sa nature, le corps à travailler en synergie afin que la structure interne de celui-ci se renforce.

En résumé

Lors de cet article, j’ai fait l’apologie de l’entraînement fonctionnel. Toutefois cela ne veut pas dire pour autant que je crache sur l’entraînement analytique, bien au contraire. L’idéal étant de combiner un entraînement fonctionnel avec un entraînement analytique afin d’obtenir les meilleurs bénéfices.

Cependant, garde à l’esprit que si tu veux être en meilleure forme, en meilleure santé, réduire tes douleurs (genoux, dos, etc.), tu vas devoir en priorité travailler en entraînement fonctionnel afin de renforcer ton corps. L’entraînement analytique pourra venir en appui par la suite lorsque tu auras habitué ton corps à l’effort. D’ailleurs, en parlant d’entraînement fonctionnel, si tu ne sais pas comment commencer, je te conseille d’utiliser l’application Android Training et Musculation Maison. Après un test de fitness de 10 minutes, l’application te proposera un programme fonctionnel adapté à ton niveau. Ton niveau ne restera pas le même tout le temps, c’est pour cette raison que l’application te demander de noter la difficulté de chacun de tes entraînements, afin qu’elle puisse s’adapter pour te fournir un programme toujours adapté à ton niveau. Sans même t’en rendre compte, tu deviendras plus fort, plus endurant et plus musclé tout e

BlogConseils

Comment avoir une vie plus saine et heureuse ?

Si tu cherches comment avoir une vie plus saine, c’est que ta vie actuelle ne te convient ou ne te correspond pas vraiment. Tu es peut-être tombé ici parce que tu étais curieux ou parce que le « vivre sainement » est très à la mode ces dernières années. Vivre sainement, ça veut dire quoi ? Bien manger,......
Lire l'article
BlogNutrition

14 astuces pour manger plus sainement

1. Prendre des collations de fruits et légumes Au lieu de te jeter sur un paquet de chips, des tablettes de chocolats ou carrément manger le Nutella à la cuillère, prends plutôt un fruit ou des légumes. Le grignotage, contrairement à ce que tu pourrais penser, ne fait pas grossir ! Alors oui, en effet, comme......
Lire l'article

Connais-tu ReLife ?

Un jour, ou jour un ?
C'est toi qui décide !

Tu te dis qu’il faudrait que tu perdes du poids, que tu gagnes du muscle, que tu bouges plus, que tu sois en meilleure santé, mais tu repousse toujours le moment ou tu dois te mettre réellement au sport ?


Fais en sorte que UN JOUR, devienne JOUR UN !